IMMOBILIER, BREVES PATRIMONIALES

Près de 70 logements, soit quelque 6% des logements contrôlés lors d’une opération coup de poing contre les meublés touristiques illégaux, font l’objet d’une «présomption d’infraction», a annoncé jeudi la mairie de Paris qui va «multiplier» ces contrôles. «C’est un chiffre important qui nous montre toute la pertinence de ces opérations et nous incite à les multiplier», a affirmé à l’AFP Ian Brossat, adjoint (PCF) au logement de la maire PS de Paris Anne Hidalgo. Les propriétaires auront six mois pour se mettre en conformité avec la règlementation en remettant leur bien à la location traditionnelle ou en «compensant» avec un autre logement d’une surface identique.